L'idée reçue selon laquelle les fonds ISR ne sont pas performants est-elle fondée ? B.V. : il existe en effet une idée reçue en matière de placements ISR, selon laquelle ces fonds seraient davantage susceptibles de sous-performer en raison de contraintes supplémentaires par rapport aux fonds traditionnels, liées au mode de sélection des entreprises en portefeuille. Outre la prise en compte de critères financiers, les sociétés retenues le sont également sur la base de critères extra-financiers, c'est-à-dire ESG (Environnementaux, sociaux et de gouvernance), ce qui réduirait le nombre de titres parmi lesquels choisir et, pour certains, nuirait aux performances.

Or, bien au contraire, la prise en compte des critères ESG peut apporter de la performance grâce à une meilleure maîtrise des risques et à l'identification d'entreprises porteuses, tournées vers l'avenir.

Les entreprises choisies le sont parce qu'elles mettent en œuvre des méthodes et des pratiques vertueuses en attendant, à terme, un développement ou une pérennisation de leurs résultats qui pourraient se traduire par une meilleure rentabilité boursière que leurs concurrentes.

Par ailleurs, j'ajouterai que la plupart des recherches académiques menées ces dernières années sur le sujet arrivent à la même conclusion : l’ISR ne fait pas perdre en performance. Il peut même être plus performant à long terme que l’investissement classique et surtout, point important à souligner, il réduit les risques.


Comment les fonds ISR se comportent-ils en période chahutée sur les marchés financiers ? B.V. : lors des phases de corrections des marchés, les fonds ISR résistent en général mieux et sont souvent moins risqués à moyen et long terme, en raison de la nature même de leur portefeuille. Les entreprises sélectionnées ont en effet des pratiques vertueuses, qui anticipent les difficultés environnementales et/ou sociales, tout en bénéficiant d'une meilleure gouvernance.

Tournées vers le long terme, conscientes des enjeux écologiques et humains, et de leur devoir d'y répondre, les entreprises engagées dans une vision durable résistent en général mieux aux crises et sont davantage valorisées sur le marché.

Ainsi, en 2020, nombre de fonds environnementaux, particulièrement ceux liés au climat, ont surperformé significativement l'indice des actions mondiales. Plus récemment, lors de la baisse du marché des actions au 1er trimestre 2021, ce sont les fonds de la thématique sociale ou axés sur la chaîne alimentaire durable qui ont le mieux résisté.


Auriez des exemples à nous apporter ? B.V. : prenons le cas de BNP Paribas Aqua(2), l'un de nos fonds précurseurs et emblématiques en matière de développement durable.

Son objectif est de contribuer à l'accès à une eau potable de qualité pour le plus grand nombre. Pour cela, il investit dans des entreprises à tous les niveaux de la chaîne de l'eau : les technologies de traitement, le recyclage de l'eau, l'entretien et la rénovation des réseaux d'adduction d'eau, les services d'assainissement des eaux usées, le contrôle de la pollution… Aujourd'hui, ce sont entre 50 et 60 entreprises qui composent son portefeuille. Toutes ont été sélectionnées sur la base de critères financiers et extra-financiers.

Si l'on s'attache aux performances, on peut constater que sur le moyen/long terme, le fonds affiche un rendement proche, voire supérieur à celui de son indice de référence, l'indice MSCI World.



On peut d'ailleurs faire le même constat avec le fonds ISR BNP Paribas Climate Impact(2) qui, lui, est axé sur la lutte contre le réchauffement climatique et le passage à la transition énergétique. Son portefeuille est composé d'entreprises qui œuvrent en faveur de l'adaptation au changement climatique et de l'atténuation de ses effets dans des domaines aussi variés que l'énergie renouvelable, le traitement des eaux, le contrôle de la pollution, la gestion des déchets...



 

• L'investissement en OPC est soumis aux fluctuations du marché et aux risques inhérents aux investissements en titres. La valeur de l’investissement et le revenu qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses. Il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les fonds peuvent enregistrer un risque de perte en capital totale ou partielle. Les performances et réalisations du passé ne sont pas indicatives des performances actuelles ou futures.

• Les montants investis sur les supports en unités de compte ne sont pas garantis mais sont sujets à des fluctuations à la hausse comme à la baisse dépendant en particulier de l’évolution des marchés financiers et/ou immobiliers. Les supports en unités de compte présentent donc un risque de perte en capital pouvant être partielle ou totale. L'assureur ne s'engage que sur le nombre d'unités de compte, mais pas sur leur valeur.



• Avant d'investir au sein de votre Compte d'instruments financiers (CIF) et/ou de votre PEA, il est nécessaire de renseigner votre Profil Client disponible depuis votre espace personnel sur le site mabanque.bnpparibas ou sur l’application mobile Mes Comptes. Si vous souhaitez obtenir des recommandations pour votre choix d'investissement au sein de ces enveloppes, vous devez adhérer au préalable à la Convention de conseil en investissement et remplir le Profil de risque de votre CIF et/ou PEA, également disponible depuis votre espace personnel sur le site mabanque.bnpparibas ou sur l’application mobile Mes Comptes. Ainsi, vous pourrez bénéficier de conseils tenant compte notamment de votre projet, de vos horizons d'investissement et de votre appétence au risque. Vous pourrez retrouver dans la déclaration d'adéquation, qui vous sera remise, notre recommandation formalisant nos conseils d'allocation au sein de votre CIF et/ou PEA avec le niveau de risque défini pour ces enveloppes.

• Avant d'investir au sein de votre contrat d'assurance vie, il est nécessaire de renseigner votre Profil Client et votre Profil de risque attaché à votre contrat, disponibles depuis votre espace personnel sur mabanque.bnpparibas ou sur l’application mobile Mes Comptes. Vous pourrez alors bénéficier d'une proposition d'allocation adaptée à votre situation personnelle, à vos exigences et à vos besoins au sein de votre contrat d'assurance vie. Cette proposition formalise le caractère approprié de nos conseils au sein de cette enveloppe avec le niveau de risque défini.

CONTACTEZ VOTRE CONSEILLER
OU UN CONSEILLER NET ÉPARGNE AU 09 69 79 80 84.

(1) BNP Paribas Asset Management est la société de gestion d'actifs de BNP Paribas.
(2) Les OPC BNP Paribas Aqua et BNP Paribas Climate Impact sont gérés par BNP Paribas AM France, société de gestion de portefeuille agréée par l'Autorité des marchés financiers en France (numéro d’enregistrement 96002), constituée sous forme de société par actions simplifiée, au capital de 120.340.176 €, ayant son siège social au 1, boulevard Haussmann 75009 Paris, France, RCS Paris 319 378 832. Avant tout investissement éventuel, il convient de lire attentivement le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur des fonds disponible sur le site mabanque.bnpparibas ou sur l'application mobile Mes Comptes. Les caractéristiques principales des fonds sont mentionnées dans la documentation juridique disponible sur simple demande en agence, sur le site Internet mabanque.bnpparibas ou sur l'application mobile Mes Comptes.
(3) SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation)
Catégories :
- Article 9 - produit ayant un objectif d'investissement durable
- Article 8 - produit promouvant des caractéristiques Environnementales ou Sociales
- Article 6 - produits financiers classiques ni Article 8 ni Article 9
AMF (Position-Recommandation AMF 2020-03)
Catégories :
- Catégorie 1 - approche fondée sur un engagement significatif dans la gestion
- Catégorie 2 - approche fondée non significativement engageantes
- Catégorie 3 - approche n'atteignant pas les standards des communications centrales ou réduites

Risque lié à la prise en compte de critères ESG : une approche extra-financière peut être mise en place de différentes manières par les gestionnaires financiers, notamment en raison de l’absence de labels communs ou harmonisés au niveau européen. Il peut ainsi être difficile de comparer des stratégies intégrant des critères extra-financiers. En effet, la sélection et les pondérations appliquées à certains investissements peuvent être basées sur des indicateurs qui partagent le même nom mais ont des significations différentes. Lors de l’évaluation d’un titre sur la base de critères extra-financiers, un gestionnaire financier peut utiliser des sources de données fournies par des prestataires externes. Compte tenu de la nature évolutive des critères extra-financiers, ces sources de données peuvent actuellement être incomplètes, inexactes ou indisponibles. L’application de normes de conduite responsable des affaires ainsi que de critères extra-financiers dans les processus d’investissement peut conduire à l’exclusion des titres de certains émetteurs. Par conséquent, la performance financière de l'OPC peut parfois être meilleure ou moins bonne que celle de fonds similaires qui n’appliquent pas ces critères.


BNP Paribas, SA au capital de 2.468.663.292 € - Siège social : 16, boulevard des Italiens - 75009 Paris. Immatriculée sous le n°662 042 449 RCS Paris - Identifiant CE FR76 662 042 449 - ORIAS n°07 022 735 www.orias.fr

BNP Paribas AM France, société de gestion de portefeuille agréée par l'Autorité des marchés financiers en France (numéro d’enregistrement 96002), constituée sous forme de société par actions simplifiée, au capital de 120.340.176 €, ayant son siège social au 1, boulevard Haussmann 75009 Paris, France, RCS Paris 319 378 832.

Cardif Assurance Vie, entreprise régie par le Code des assurances. SA au capital de 719.167.488 €, immatriculée sous le n°732 028 154 RCS Paris. N° TVA intracommunautaire FR 12732028154 - Siège social : 1, boulevard Haussmann - 75009 Paris - Bureaux : 8, rue du Port - 92728 Nanterre cedex. Tél. : 01 41 42 83 00.